• cabaretmademoiselle

🎩Une lecture pas comme les autres🎩


Crédit photo : Julien JD


Dimanche 18 juillet, pour la première fois en ses murs, le Cabaret Mademoiselle organisait des lectures de contes pour enfants, animées par La Veuve et Edna Sorgelsen.


PREMIER ROUND : LES PETIT.E.S ET LES MOYEN.NE.S



A partir de 15h, les plus jeunes ont été accueilli.e.s au Cabaret Mademoiselle, transformé pour l'occasion en espace de détente orné de petits tapis colorés, de coussins et de plaids. Une fois nos 14 bambin.e.s installé.e.s confortablement et sirotant un verre de jus de fruit, nos liseuses de contes ont fait leur apparition, pour le plus grand bonheur des enfants comme des parents.

La Veuve et Edna se sont présentées, expliquant aux enfants ce qu'est une drag queen :


"Dans la vie, je m'appelle Gautier, je suis un garçon, mais parfois, pour faire du spectacle, je me transforme en Edna."

Après un court temps de timidité, les enfants, intrigué.e.s, ont posé quelques questions aux artistes puis ces dernières ont entamé la première lecture. Le livre en question, écrit par Nathalie Hense et illustré par Ilya Green, s'intitule "Marre du rose", il narre l'histoire d'une petite fille qui n'aime que "les trucs de garçons" et amène à une réflexion autour du terme "garçon manqué". Une fois l'histoire terminée, La Veuve demande aux enfants s'ils connaissent des choses qui ne sont que pour les filles ou que pour les garçons. Joyeusement, une petite fille s'écrie :

"Tout est permis !"

Les autres expriment leur accord, et racontent qu'à l'école, iels jouent autant avec les filles qu'avec les garçons. Ensuite, Edna commence à lire une deuxième histoire : "Vive la danse !" par Didier Lévy et Magali Le Huche. Cette fois, c'est l'histoire d'un petit garçon très actif dont les parents regrettent de l'avoir inscrit à un cours de danse, car il ne s'arrête jamais de danser. Par peur du regard des autres, les parents décident de retirer Hector de la danse, mais celui s'envole en dansant, comme par magie, et reste perché au-dessus du sol. Finalement, les parents, et même le chien (incarné à merveille par La Veuve), s'envolent à leur tour et dansent partout dans la ville. A la fin de la lecture, les enfants racontent aux artistes leurs activités extra-scolaires, de la plus "classique" à la plus... inattendue (un stage de sorcellerie chez mamie?).



La dernière histoire s'intitule "Blanche-Neige et les 77 nains", une réécriture du conte original par Davide Cali et Raphaëlle Barbanègre. Dans cette version parodique, Blanche-Neige se retrouve exploitée par tous les nains, et contrainte de faire la lessive, la cuisine, les lits, le ménage, ... Nos drag queens en profitent pour rappeler gentiment aux enfants qu'iels sont parfois aussi turbulent.e.s que les nains, et qu'il est bon d'aider ses parents de temps en temps !




Après ces trois lectures riches en échanges, les enfants posent aux lectrices (ou à leurs parents, pour les plus timides) des questions en tout genre, de "C'est quoi ta couleur préférée?" à "Pourquoi la dame elle a une barbe?"... Quelques chanceux.ses ont même eu la chance de découvrir les loges !



DEUXIEME ROUND : LES MOYEN.NE.S ET LES GRAND.E.S



Aux alentours de 16h30, les plus grand.e.s sont arrivé.e.s, moins nombreux.ses que leurs cadet.te.s, mais tout aussi enjoué.e.s ! La Veuve et Edna se sont de nouveaux présentées, puis ont entamé la première lecture : "La Princesse et le dragon", par Robert Munsch et Michael Martchenko. Dans cette histoire, c'est le Prince qui se fait enlever par un dragon et la Princesse qui vole à son secours, redoublant d'astuces pour mettre le dragon K.O. A la fin, tous.tes les enfants sont d'accord pour dire que le personnage le plus courageux de l'histoire, c'est la Princesse Elisabeth !



L'histoire suivante raconte l'histoire de Valentin, un petit garçon passionné de couleurs et de couture, mais nul en foot et rejeté par les autres garçons à cause de ça. "Valentin de toutes les couleurs", écrit par Chiara Mezzalama et Reza Dalvand, aborde les thématiques du harcèlement scolaire et de la différence, mais aussi celles du pardon et de la résilience.









Après un échange autour de cette question, nos lectrices reprennent avec un troisième conte : "Princesse Pimprenelle se marie", écrit par Brigitte Minne et Trui Chielens. Dans cette histoire, la Princesse Pimprenelle, indifférente au charme de ses nombreux princes prétendants, tombe amoureuse au premier regard de la Princesse Aliénor. Lorsqu'elles décident de se marier, le royaume se met à jaser, mais grâce aux conseils de la veille Sophie, qui explique que c'est tout à fait possible, l'union finit par être célébrée.







"Est-ce que deux princesses peuvent avoir des enfants ? "

A cette question, les enfants donnent directement les réponses proposées dans l'épilogue du conte : les princesses peuvent adopter des enfants, ou trouver une graine avant d'aller chez le médecin pour qu'une des princesses porte le bébé. Pour finir, La Veuve et Edna lisent, comme lors du premier round, "Blanche-Neige et les 77 nains", avant un temps d'échange et de questions avec les enfants.




En somme, cette première après-midi de lecture de contes fut un succès, à la fois pour les enfants, les parents et les artistes ! Si vous n'avez pas pu y assister (ou si vous êtes venu.e.s et avez adoré!), ne vous en faites pas, d'autres évènements pour les enfants et les adolescent.e.s arrivent...


Par exemple, nous organisons le 6 août au Centre de la Tour à Plomb des "contes cabaresques", une version théâtralisée d'un conte écrit par les artistes spécialement pour l'occasion.


Le même jour, nous organisons aussi un atelier "Genre, drag et fiertés" pour les jeunes entre 14 et 19 ans.


Venez nombreux.ses et parlez-en autour de vous !




118 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout